Sélectionner une page

CAS CLIENT:

 

LE DÉFI:

Réduire le nombre d’interférence lors de la conception et ainsi diminuer le nombre de prototype physique requis. « Avec Autocad, les superviseurs avaient besoin de beaucoup de temps pour comprendre l’intention du design 2D, sans compter que les interférences sont difficiles à évaluer » explique Marc Ducharme, directeur de l’ingénierie chez SYMBOTIC. « Nous avons acheté SOLIDWORKS pour réduire les interférences lors de la conception d’assemblages, car nous faisions beaucoup de prototypes. Le 3D permet à nos concepteurs de mieux visualiser l’assemblage avant sa fabrication, de plus, SOLIDWORKS est facile à comprendre, c’est pourquoi il fait partie de l’un des logiciels ayant la plus forte croissance sur le marché de la conception mécanique »

LA SOLUTION:

SYMBOTIC travaille maintenant sur une quinzaine de projets simultanément. Les équipements moyens ont entre 100 et 200 pièces, les cellules robot ont environ 2000 pièces et les gros projets à plusieurs cellules comptent plus de 10 000 pièces. Suite à la conception d’une cellule robot, Marc Ducharme compare l’économie de temps et d’argent réalisée lors de la conception avec un logiciel 3D au lieu d’un logiciel 2D. « Pour la conception de celle-ci, nous avons réduit nos coûts au niveau de la mise en route des robots, des interférences, des corrections, de l’assemblage de l’appareil et des soudures » explique Marc Ducharme. « La 3D avec SOLIDWORKS est vraiment un avantage pour les ingénieurs et la fabrication. »

LE RÉSULTAT:

Augmentation de la qualité des produits de plus de 40 pour cent.

Réduction du temps d’assemblages des équipements d’environ 30 pour cent.

Économie de plus de 40 pour cent du temps de conception.

Industrie : Ingénierie